Adoption d'un chaton - Nos aventures voyageuses
La vie de chat,  Lifestyle

L’adoption de Shadow #1 : un nouveau membre dans la famille

Aujourd’hui je souhaitais vous écrire pour vous parler d’un heureux évènement qui est subvenu il y a quelques mois dans notre vie : l’adoption d’un chaton ! Et oui, nous avons pris la décision d’accueillir un nouveau membre dans notre petite famille. Pourquoi et où adopter un chaton ? Comment se préparer à l’arrivée d’un chat à la maison ? Comment rendre le jour J de l’adoption plus agréable pour le chaton ? Dans cet article, en plus de revenir sur ces jolis souvenirs, nous allons vous révéler les conseils que nous avons pu réunir lors de nos recherches et qui se sont avérés positifs dans le cadre de notre expérience personnelle. N’hésitez pas à nous faire part de ceux qui ont marchés pour vous dans les commentaires !

Pourquoi adopter un chaton ?

Il faut avant tout savoir que je suis une grande amoureuse des chats. Je tiens ça de ma mère qui a toujours voué un amour inconditionnel à ces boules de poils. Nous en avons d’ailleurs toujours eu à la maison. Celui qui m’a le plus marqué s’appelait Bounty, j’ai grandi à ses côtés. Il a vécu 16 ans et nous apportait une incroyable dose d’amour au quotidien. Il a toujours été claire dans mon esprit qu’en prenant mon indépendance, j’adopterai un compagnon à 4 pattes. Cependant, le moment venu, étant salariée-étudiante, je n’avais pas assez de temps et d’argent pour prendre soin correctement d’un animal. De plus, Dorian n’était pas encore trés emballé à l’idée d’adopter.

Pourquoi on a adopté un chaton ? Nos aventures voyageuses

3 ans sont passés entre notre emménagement ensemble et notre prise de décision. C’est à la suite de notre voyage en Grèce (où nous avons dû croiser au moins 1 000 chats) que mes envies d’adoption ont refait surface. J’ai commencé à en parler à Monsieur qui était bien plus emballé qu’il y a quelques années en arrière. Il m’a alors lancé un défi… Celui d’adopter une fois que j’aurais trouvé un travail (je venais de valider mon master 2). Je savais que ce n’était donc plus qu’une question de temps avant que l’on soit 3 à la maison.

L’adoption d’un chaton : à qui s’adresser ?

Où adopter un chaton à Toulouse ? Nos aventures voyageuses

Bien évidemment, nombreux sont les endroits où il est possible d’adopter un chaton : à la SPA, dans les associations, chez un particulier ou chez un éleveur. Nous avons banni la dernière option car il y a bien assez de chats qui ont besoin d’un foyer ailleurs et que nous ne voulions pas spécialement d’un chat de race.

Concernant le choix du chaton, il n’a pas été bien long à faire. Je venais tout juste de commencer à me renseigner auprès d’associations lorsque je suis tombé sur l’annonce Facebook d’une personne dont la chatte avait fait une rencontre inopinée. J’ai tout de suite flashé sur une jolie bouille noire et blanche. Cependant, le caractère du chat est un facteur trés important à prendre en compte. Il me semblait donc opportun d’aller à sa rencontre, de découvrir l’environnement dans lequel il vivait et de créer un premier contact avec lui afin de confirmer le coup de coeur que nous avions.

1er rendez-vous : découvrir l’histoire et le caractère du chaton

C’est ainsi qu’un soir, nous sommes partis à la rencontre de notre potentiel futur chaton. Dés que nous sommes arrivés sur place, le coup de coeur s’est confirmé. Des 5 ou 6 chatons présents, le nôtre était le plus indépendant mais aussi le plus drôle. Des tours de pièce à toute vitesse, un bain de croquettes ou encore une partie de chasse avec la queue de sa maman, il nous a offert un véritable spectacle ! Il approchait alors des deux mois et était évidemment bien trop petit pour être adopté (l’âge préconisé pour l’adoption est de 3 mois pour un sevrage psychosocial aboutit).

On adopte un chaton - Nos aventures voyageuses

En discutant avec la propriétaire (qui rencontrait d’importants problèmes personnels), nous avons appris que notre petit bout avait déjà subi deux déménagements et qu’un troisième se profilait deux semaines plus tard. Problème : la propriétaire ne pouvait pas emmener les chatons dans son nouvel appartement. Elle nous a donc expliqué que si nous ne prenions pas le chat à ses deux mois, il serait placé dans une association (et donc séparé de sa mère). Un énième changement qui nous paraissait si brutal pour une si petite boule de poil.

Nous avons donc pris le temps de la réflexion. Nous étions inquiets à l’idée d’adopter un chaton non sevré socialement. Et en même temps, imaginer ce petit coeur livré à lui même, après un nouveau changement de lieu, dans l’optique d’être placé dans un nouveau domicile, nous était insupportable. J’ai donc lu, lu et relu sur la façon d’éduquer un jeune chaton de 2 mois et nous avons décidé de sauter le pas pour qu’il puisse directement intégrer un foyer aimant.

La couverture magique pour conserver l’odeur de sa mère

Adoption de Shadow - Nos aventures voyageuses

L’adoption confirmée, nous avons emmené un plaid tout doux chez la propriétaire afin qu’elle le place, pendant une semaine, à plusieurs endroits fréquentés par la maman et ses chatons. Le but étant qu’il s’imprègne de toutes les odeurs familières du chaton pour qu’il puisse les retrouver pendant ses premiers jours dans son nouveau chez soi. Une astuce qui, nous le pensons, s’est avérée bénéfique puisque le trajet jusqu’à la maison s’est trés bien passé et qu’une fois arrivé, le chaton est régulièrement retourné dormir sur sa couverture.

Rendre son domicile accueillant avant l’adoption d’un chaton

Adopter un chaton - Nos aventures voyageuses

Bien évidemment, l’adoption d’un chaton se prépare. Il y a plusieurs achats indispensables pour prendre soin de lui : des gamelles, une litière, un arbre à chat, un couchage, des jouets pour le stimuler …

Un article spécial sur notre sélection des achats indispensables pour adopter un chaton est en cours de rédaction. Voici un récapitulatif des recommandations importantes qui seront données dans cet article :

  • Choisir des espaces de vie qui soient définitifs.
  • Créer 4 espaces : un coin repos, un coin propreté (litière), un coin repas et enfin un coin jeu.
  • Le coin repos doit être confortable avec des coussins ou des tissus doux, éloigné de tous les autres espaces.
  • Le coin litière (lieu de propreté) doit être dans un endroit calme, éloigné du coin repas et un minimum aéré (le caca de chaton, qu’on se le dise, ça sent pas la rose (ça chlingue en gros)).
  • Pour ce qui est du coin repas, il doit être facile d’accès pour chaton et pratique pour vous !
  • Enfin, parlons du lieu qui le rendra le plus heureux… le coin jeu ! Même si vous vous rendrez vite compte qu’au delà de cet espace, votre chez vous va devenir un terrain de jeu géant pour petit félin ;). C’est ici que se trouvera son arbre à chat pour grimper et se défouler à sa guise.

Important avant l’adoption d’un chaton : sécuriser son futur environnement

Voici un point important auquel nous n’avons pas accordé assez d’importance, ce qui nous a valu quelques frayeurs. Avant l’arrivée de votre chaton, prenez soin de supprimer tous les dangers qui pourraient exister.

  • les recoins trop exiguë où chaton pourrait rester coincé
  • les fils électriques qui trainent qu’il pourrait ronger
  • les jolies plantes qui pourraient s’avérer toxiques pour lui
  • la cuvette des toilettes qui doit rester fermée (des noyades dues à la maladresse des chatons peuvent arriver)

Le trajet jusqu’à son nouveau chez soi

Ça fatigue toutes ces émotions !

Le jour J est arrivée, celui que j’avais attendu avec tant d’impatience mais aussi tant redouté. La maison était prête, nous étions prêt, et nous espérions surtout que lui aussi le serait. Nous avions prévu quelques friandises afin d’apporter un peu de positivité à ce moment de séparation maman chat / bébé chat. Une fois sur place, nous avons donc pris le temps de l’attirer vers nous avec les friandises, de le câliner un petit peu avant de le placer sur sa fameuse couverture magique, dans la caisse de transport.

Tout s’est finalement bien passé, la maman chat avait déjà l’air assez détachée et chaton, malgré quelques petits miaulements, semblait plutôt serein. Pour faciliter ce moment, il est possible d’acheter du Feliway qui comporte des phéromones qui ont un pouvoir calmant sur les chats et qui leurs apportent un sentiment de bien-être. De notre côté, nous comptions sur le plaid imprégné de toutes les odeurs familières de chaton pour les mêmes raisons et ça a clairement fait le job !

C’est ainsi que se termine la première partie de cette série d’articles sur l’adoption de Shadow. On vous donne rendez-vous bientôt pour découvrir comment se sont déroulés les premiers jours de chaton à la maison !

Bisous, bisous 🖤

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *